Exposé sur les abeilles -page4-

© Bernard NICOLLET apiculteur éleveur       - P4 -

-5/ Butineuses

Enfin la liberté, les voyages dans la nature, découvrir au grand jour une multitude de couleurs et de senteurs. Liberté ai-je dit ? en fait pas tant que cela car être butineuse, c'est porter la lourde responsabilité de ramener de la  nourriture dans la ruche. Dans le mot butineuse, il y a la racine du mot "Butin" .. or le butin qu'est-ce que c'est ?
C'est un trésor capturé qui, en principe, rend quelqu'un riche. Ici, il ne s'agit pas de richesse dont la valeur serait exprimée en lingots d'or ou en pièces d'or et d'argent.. mais il s'agit d'une nourriture précieuse et indispensable à la vie: la nourriture.
Cette nourriture est généralement constituée de 3 éléments de base (il peut y en exister d'autres mais pour l'instant, retenons uniquement les 3 plus importants:)
- Le nectar
- le pollen
- l'eau

5.1/ le Nectar


Le nectar, c'est une sorte de sirop sucré produit par les fleurs de la nature. Il est produit dans le but d'attirer les insectes pollinisateurs. Ce sont des insectes qui vont de fleurs en fleurs pour participer au transport du pollen destiné à la fécondation des fleurs femelles. Le sirop ou nectar, est pompé par l'abeille pour être stocké dans le jabot ou sac spécial étanche. C'est en sorte, une espèce de réservoir qu'elle peut remplir pour le ramener à la ruche.
C'est le nectar qui forme la substance même du miel. Mais au départ, il ne s'agit que d'un sirop très sucré et qui comprend beaucoup d'eau parfumée.
Quand les abeilles rentrent le nectar dans la ruche, elles le transmettent à une autre abeille, qui va le malaxer dans sa bouche pendant un certain temps. Puis, cette abeille, le transmet à une autre abeille qui elle-même fera le même travail jusqu'à ce qu'elles aient bu toute l'eau du nectar seulement pour ne laisser qu'un sirop très épais, sucré et visqueux qu'on nomme le miel.
Selon les différentes fleurs qu'elles butinent, le miel sera de différente qualité et de différentes natures. On parle par exemple du miel d'acacia, du miel de châtaigner, du miel de lavande etc.. etc.. Par conséquent, au fur et à mesure des saisons et de l'endroit où se trouvent les ruchers, les apiculteurs peuvent récolter des miels différents.

5.2/ Le Pollen

Mais revenons au butinage..
Pendant qu'elle boit et pompe le nectar d'une fleur,

l'abeille butineuse du nectar et du pollen
Sans l'abeille, la pollinisation n'aurait pas lieu
le pollen de la fleur se colle aux poils de l'abeille, et, quand celle-ci change de fleur et passe d'une fleur mâle à une fleur femelle, les grains de pollen fécondent la fleur femelle. C'est donc en grande partie grâce aux abeilles que les fleurs peuvent se propager et devenir nombreuses, comme pour la famille des humains. Ainsi, le cycle de vie et de reproduction des fleurs est assuré en grande partie par les abeilles.
- Le pollen est donc, comme nous venons de le voir, transporté à dos d'abeilles mais il peut l'être aussi par le vent ou d'autres insectes pollinisateurs. Mais ce sont principalement les abeilles qui réalisent ce travail. Tu imagines la situation s'il n'y avait plus d'abeilles ?
Il y aurait bien sur un peu de pollinisation grâce au vent.. mais la terre pourrait devenir si pauvre que l'homme ne trouverait plus à se nourrir que de comprimés chimiques.. quelle horreur !

La nature est bien faite car le pollen est une source très riche en vitamines. C'est d'ailleurs une des seules sources naturelles qui comprend toutes les sortes de vitamines qui existent sur la planète. Or, A quoi servent les vitamines ? (je te laisse chercher et répondre).
Bien ! nous avons vu qu'une partie des grains microscopiques de pollen se fixent sur les poils de l'abeille. Ce sont donc ces différents grains qui vont aider les fleurs et plantes de la nature à se reproduire. Mais, le pollen est aussi et en même temps, une nourriture pour les abeilles. C'est même leur nourriture principale qu'elles mélangeront avec le miel pour nourrir non seulement les larves, mais aussi toute la colonie de travailleuses qui restent dans la ruche. L'abeille va donc récolter ce pollen.. Mais au fait.. comment transporter autant de grains microscopiques ? Par exemple, essaie d'imaginer que tu es en train de ramasser les cerises d'un cerisier et que tu veuilles en rapporter autant que possible à la maison.. Si tu n'as que tes mains.. tu ne pourras pas en cueillir et en ramener beaucoup n'est-ce pas ? Par contre, si tu as un panier, tu pourraS en rapporter 100 fois plus !
Et bien, la nature a voulu que l'abeille trouve un système très ingénieux qui va lui permettre de transporter l'équivalent de son propre poids en pollen (imagine un peu ! combien pèses-tu ? serais tu capable de porter ton propre poids sur plusieurs kilomètres ?)
Alors, Comment fait-elle ?
Et bien, juste avant de quitter la ruche, l'abeille se gorge de miel. D'une part cela lui assure de prendre des forces pour effectuer son vol, mais aussi, pendant son temps de butinage, c'est à dire le temps qu'elle passera sur les fleurs, elle pourra donner un coup de langue pleine de miel sur ses pattes arrières. Comme le miel est collant, quand ses pattes vont se frotter sur les étamines des fleurs, le pollen va se coller sur les pattes enduites de miel pour former une petite couche. Quand la couche est entièrement recouverte de pollen, les pattes ne collent plus. Aussi, l'abeille redonne un coup de langue pleine de miel sur ses pattes; devrais-dire sur le pollen qui recouvre ses pattes et ainsi de suite, ainsi donc, du pollen de fleurs va encore pouvoir se coller. Elle va procéder ainsi tout au long de son vol de butinage, passant de fleurs en fleurs jusqu'à ce que le poids du pollen corresponde à son propre poids. Une abeille pèse un dixième de gramme. Elle est donc capable de transporter deux pelotes qui à elles deux pèseront le même poids qu'elle. Alors ici, je te donne un petit exercice:

Un Petit Exercice:
Combien faut-il de vols d'abeilles pour faire 1 kilo de pollen ? Attention à tes conversions entre Kilo, grammes et ...
Un exercice pour les plus grands:
Supposons qu'une abeille effectue 50 vols de butinage par jour, combien faudrait-il d'abeilles pour ramener 1 kg de pollen dans la ruche en une semaine ?
Tu comprends maintenant pourquoi il faut être bon en maths même si tu n'as pas envie de devenir ingénieur !

L'abeille ne rentre pas à la ruche tant que son objectif de ramener son propre poids en nourriture n'est pas atteint. Quand c'est le cas enfin, elle rentre à la ruche pour donner son butin à ses sœurs afin qu'elles stockent dans des cellules proches de la nurserie jusqu'à ce qu'il soit transformé en nourriture. Et voici qu'à peine décrochée de ses pelotes de pollen, l'abeille repart immédiatement en vol pour retourner sur la zone de butinage et refaire le plein. Il en sera ainsi toute la journée, depuis le lever jusqu'au coucher du soleil. L'abeille butineuse, ne s'arrête jamais de travailler. On dit que l'abeille se tue au travail ou se tue à la tâche. Elle ne travaille pas pour elle-même mais pour l'ensemble de la colonie qui reste confinée dans la ruche.
Nous avons vu que les abeilles deviennent butineuses dans la dernière partie de leur existence. Certaines abeilles butineuses, ont pour rôle la corvée de nectar, d'autres la corvée de pollen et d'autres la corvée d'eau.

- 5.3/ L'eau

En effet, dans une ruche, il fait chaud.. autour de 36°. Certaines abeilles ouvrières, dans la ruche, ont le rôle de productrices de chaleur. C'est elles qui ont la responsabilité de la Thermorégulation à l'intérieur de la ruche. La thermorégulation, c'est parvenir à niveler aussi bien la chaleur que le froid de la ruche un peu comme le rôle d'un climatiseur dans une maison. S'il fait trop chaud, il baisse la température, s'il fait trop froid, il l'augmente. Or, pour produire une parfaite régulation de température, les abeilles ont besoin de beaucoup d'eau. C'est pourquoi une partie des abeilles butineuses, seront de corvée d'eau. Parfois, elles doivent aller très loin de la ruche pour trouver de l'eau. A l'inverse, parfois l'eau est à quelques mètres seulement de la ruche; surtout quand l'apiculteur a pris soin de placer spécialement des abreuvoirs dans son rucher.

- 6/ Gardiennes

Avant d'en venir à cette dernière responsabilité de la vie d'une abeille, il faut que celle-ci rentre de son vol de butinage. Quand elle rentre de son vol de butinage, elle est contrôlée par des gardiennes, un peu comme la police le fait à nos frontières. Si l'abeille appartient à la bonne colonie elle est autorisée à rentrer. Si elle s'est trompée de ruche, elle est repoussée et refoulée parfois sévèrement.
Les gardiennes sont en général, des abeilles qui sont en fin de vie, quand elles n'ont plus suffisamment de vigueur pour voler bien que parfois ce soient aussi des abeilles d'âge mûr c'est à dire du même âge que les butineuses. Pourquoi et comment deviennent-elles gardiennes et pas les jeunes abeilles ? Les gardiennes, comme leur nom l'indique, ce sont les défenderesses de la ruche, un peu comme des soldats fidèles au service du roi. Ces soldats n'ont pas peur de mourir pour défendre leur roi en cas d'attaque. Ils se battront loyalement et de toutes leurs forces pour sauver le roi et le protéger. Parfois, dans certains châteaux forts, il y a une garnison très forte de sentinelles et de gardiens du château. Si une sentinelle n'est pas bien attentive, des ennemis peuvent alors pénétrer en force dans le château et tuer beaucoup de personnes et aussi le roi dans le but de s'emparer de son trésor et ses richesses. Chez l'abeille, c'est exactement ainsi. Mais les gardiennes ne sont pas forcément très nombreuses à l'entrée de la ruche. Cependant, il suffit que l'une d'elle appelle à l'aide pour que, en une seconde à peine, toutes les abeilles viennent prêter main forte pour combattre et se débarrasser de l'ennemi.
Les abeilles qui deviennent gardiennes n'ont pas peur de mourir. Ce sont des abeilles très vigilantes et qui ont l'expérience de la vie. Comment les autres abeilles de la ruche savent-elles qu'elles sont attaquées ?
Quand une gardienne essaye de repousser ou tuer un ennemi qui tente de pénétrer dans la ruche, elle ne peut le faire que grâce à son venin. Or le venin agit comme un parfum. Dès que tu appuies sur le spray du flacon de parfum, une odeur se répand immédiatement dans l'atmosphère n'est-ce pas ? Et bien chez l'abeille, c'est exactement ce qui se passe mais d'une façon 100 fois plus rapide. Dès que le venin sort du dard de l'abeille pour se débarrasser d'un éventuel ennemi, toutes les abeilles de la colonie sentent cette odeur qui les met immédiatement en alerte et toutes accourent à la porte de la ruche pour défendre celle-ci, jusqu'à ce que l'ennemi soit repoussé.

Retour à la page 3     Page 1    Aller à la Page 5