Devenir Apiculteur: Comment ?

Comment devenir Apiculteur ?            - Par bernard NICOLLET - Abeille & Nature -


Date de révision: 11/10/2016

. Comment devient-on apiculteur ?

Comment faire pour débuter en apiculture ? Où trouver des abeilles ? Comment s'en occupe-t-on ? Est-ce difficile ou à l'inverse facile ? Combien ça coûte ? Le lieu de ma résidence est-il propice à la création d'un rucher ? etc.. etc..
Tout en lisant cette page simple, gardez présent à l'esprit que pour débuter en apiculture, il est sage d'envisager d'abord et avant tout une petite formation en apiculture, ne serait-ce que pour éviter de commettre des erreurs de débutant qui pourraient s'avérer coûteuses et catastrophiques pour les abeilles tout autant que pour votre porte-monaie

Devenir Apiculteur ce n'est pas compliqué si vous prettez attention aux écrits de cette page
Devenir Apiculteur ou Apicultrice, pourquoi pas ?

Telles sont les toutes premières questions qui se posent quand quelque chose soudain se met à tarauder notre esprit. Je vais essayer de répondre à cette grande question: Comment devenir apiculteur ?
Ici, j'aborderai uniquement le coté loisir, car si vous envisagez une reconversion professionnelle en apiculture, cela suppose déjà que vous soyez au moins un amateur éclairé. Donc la question ici ne se pose pas pour ce qui concerne l'apiculture professionnelle.
Voici les principaux pré-requis pour vous lancer dans ce merveilleux... monde des abeilles. Avant d'aller plus loin dans ce chapitre, je vous invite à acquérir le merveilleux film intitulé "Le Berger des Abeilles" (vous pouvez le commander ici sur mon site en ligne). Ce film en DVD (35 mn), retrace les grandes étapes de la vie de l'apiculteur au cours de l'année mais également le merveilleux travail qu'accomplissent les abeilles au cours de leur saison.

Depuis l'écriture de cette page, cela a donné l'idée à mon éditeur de me solliciter pour écrire un petit livre traitant spécifiquement du sujet. Comme nous avions des tas d'infos à vous donner et qui auraient nécéssité un site web entier, j'ai le plaisir de vous présenter le livre que Christine et moi avons écrit: "J'achète ma 1ere ruche !" (voir l'encadré ci-contre). Je suis certain que vous aurez un grand plaisir à le dévorer car il répond à bien des questions. Vous pouvez en avoir un aperçu en cliquant sur ce lien.

. Disposer de temps: un tout premier impératif

L'apiculture ne se résume pas à acquérir un essaim ou une ruche ou deux avec des abeilles. C'est un loisir qui demande un peu de temps et un petit capital de départ car si vous embrassez cette passion, vous allez devoir vous occuper de vos abeilles si vous ne souhaitez pas les voir disparaître, à moins de s'équiper de ruches naturellement écologiques.

Combien de temps ?

Dans l'année apicole, devrai-je dire la saison apicole, il y a différentes étapes à ne pas manquer. En saison, il faut visiter au moins une fois par semaine chacune de vos colonies:

  • 1/ On commence avec la sortie de l'hiver et le réveil des abeilles.
    Dès que le gros de l'hiver est passé, il faudra apporter une nourriture consistante à vos abeilles. Cette nourriture nommée "Candi" se trouve chez tous les marchands de matériel apicole à défaut de le fabriquer vous même (voir mon cours d'apiculture par internet) ou bien l'acheter tout prêt ici.
  • 2/ La saison démarre dès la sortie de l'hiver. En fait, souvent même avant que l'on aperçoive les abeilles effectuer leur première sortie. Il est donc indispensable que votre rucher soit très facile d'accès et à porté de main, afin de pouvoir facilement dresser ce constat.
  • 3/ Au début du printemps, vous allez devoir être vigilant à propos du prédateur de l'abeille: le Varroa; en cas de redémarrage de cycle de ce dernier, vous allez devoir traiter vos abeilles afin qu'elles n'en meurent pas. Ce traitement va s'étaler sur 1 semaine à 15 jours voire 3 semaines si vos colonies sont fortement infestées.
  • 4/ Vous allez devoir procéder au "nettoyage de printemps", ou bien changer la ruche si celle-ci a trop souffert pendant l'hiver, surtout si vous avez débuté avec des ruches d'occasion. Il vous faudra disposer d'une ruche de rechange, le temps de remettre votre ruche en état: peinture, décapage, nettoyage interne, désinfection etc..
  • 5/ Changement des cadres: Chaque année, vous devrez procéder au remplacement d'au moins 3 cadres afin d'assurer le renouvellement de la totalité de ceux-ci sur 3 saisons. Quand les cires sont trop vieilles, cela peut être une cause multiple à l'origine de la mortalité des abeilles: maladies, varroas etc..
  • 6/ Quand la saison est démarrée, il sera temps de poser la hausse. La hausse ou réhausse, c'est le magasin où sera stocké le miel (la part de l'apiculteur). A différents moment de la saison, les abeilles vont récolter différents nectars et pollens. Il faut prendre le temps de visiter régulièrement ses colonies afin de savoir quand il sera temps de poser par-dessus, une seconde hausse.
  • 7/ Vient le moment de la récolte. Le retrait des hausses et votre récompense si vous avez bien pris soin de vos abeilles. Deux hausses à miel c'est parfait ! (soit environ 30 à 35 kg de miel par ruche, ce qui signifiera que vous savez faire du miel et que vos abeilles disposent d'un bon biotope). Ceci dit, les statistiques nationales donnent l'indication d'une production moyenne de 18.5Kg/ruche
  • 8/ Dès la fin août ou au plus tard tout début septembre, il faudra veiller à la quantité de réserves nécessaires aux abeilles en vue de leur hivernage. Quand les provisions sont insuffisantes, le Berger des abeilles procède à un nourrissement avec du sirop: 10 à 20Kg sont parfois nécessaires. Le sirop s'achète chez les marchands apicoles, à défaut de le confectionner vous-même.
  • 9/ Puis vient le moment du traitement. Cette phase est devenue quasiment obligatoire dès la levée des hausses à miel car dès les premiers rafraîchissements automnaux, le cycle du varroa redémarre. En effectuant un traitement curatif de bonne heure, cela évite que vos colonies soient lourdement infestées au milieu de l'automne ou à l'entrée de l'hiver
  • 10/ Introduction des reines..
    Tous les 3 ans, parfois et malheureusement tous les 2 ans, vous allez devoir procéder au remplacement de vos reines. Si vous ne le faites pas, vous vous exposez à la perte de vos colonies. Il existe plusieurs façons de faire, ce sera à vous de choisir votre méthode avec connaissance qui aura été, je l'espère, croissante et prospère pour vous
  • 11/ Dernières vérifications avant l'hivernage concernant la population, l'efficacité du traitement, la disposition des ruches et le rétrécissement des coulisseaux des portes d'entrée, inclinaison de vos ruches et seulement à ce moment là, vous pourrez prendre un repos bien mérité si vous avez de multiples ruches. Le miel, il faut le mériter !

En saison (qui dure en France un semestre selon les régions), vous devrez vous rendre au rucher au strict minimum une fois par semaine pour effectuer vos différentes étapes de contrôles. Si votre rucher n'est pas proche de chez vous, il vous en coûtera cher en déplacements et souvent très vite, vous délaisserez vos abeilles qui finiront par .. déserter.  N'oubliez jamais ceci: Les abeilles sont des animaux semi-domestiques ! Elles apprécient la présence de l'homme et particulièrement celle d'un bon berger.
En conclusion pour ce chapitre, vous devez disposer de temps tout au long de la saison. L'apiculture de loisir comme l'apiculture professionnelle requiert du temps. Beaucoup de temps ! Comme je le dis et le répète sur plusieurs des pages de ce site web, si vous n'avez pas le temps.. Choisissez un autre loisir et revenez plus tard quand vous serez prêt(e).
A mes débuts, il n'était pas rare que mes clients ne viennent pas chercher leur essaims de suite à la date prévue car ils accordaient d'abord la priorité à leurs vacances.. Et bien croyez-moi, peu d'entre eux aujourd'hui possèdent encore des ruches.. ils se sont lassés très vite et ont perdu leurs colonies dès la première ou deuxième année. 
C'est pourquoi, j'ai du imposer des critères de sélection très stricts concernant ma clientèle.. Il y a les personnes sérieuses et celles qui "sautent" sur l'apiculture par un coup de cœur à la suite d'une émission de télé qui les a sensibilisées.. Certes, il faut bien un élément déclencheur qui un jour nous fait nous tourner vers les abeilles, mais il n'y a pas de place pour les "empressés" ou les Zorro. Il faut tout bien peser et l'élément "temps" dont je viens de parler est un élément important, quand bien même dans une apiculture de loisir.

Le choix du terrain

On m'interroge souvent pour l'achat d'une ruche parce qu'on a un bout de terrain de 5000m² dans lequel on a un verger ou potager.. C'est bien, mais ce ne sont pas quelques arbres fruitiers qui nourriront vos abeilles toute l'année ! Une abeille visite à elle-seule entre 3000 à 5000 fleurs par jour ! Or dans une ruche (selon la population), 10 000 abeilles vont sortir butiner quand une quarantaine de milliers d'abeilles resteront à l'intérieur de la ruche en attendant  les rentrées de nectar et pollens des butineuses pour nourrir toute la colonie ! Vous comprenez vite qu'elles vont devoir aller bien au-delà de votre verger, surtout une fois la floraison passée aussi, avant de vous lancer, convient-il de s'interroger sur le biotope local qui devra leur apporter toute l'année de quoi se nourrir et non pas à la saison de la floraison de vos arbres fruitiers.
Les abeilles, selon les reliefs s'accaparent un territoire d'environ 30 km², soit une superficie selon le relief, inscrite dans un cercle d'environ 3km de rayon autour. Il leur arrive parfois d'aller jusqu'à 5 km, mais dans ce cas, la production de miel leur est tout juste autosuffisante et le Berger des Abeilles doit les secourir par l'apport d'un sirop de nourrissement.
D'autre part, Si vous ne voulez pas voir mourir vos abeilles, sachez que la plupart des champs de culture d'aujourd'hui sont les pires ennemis du monde végétal de nos abeilles (en dehors des zones bio). Par conséquent, évitez d'installer vos ruches dans un environnement de cultures  de maïs, colza et tournesols.

Le choix des abeilles et l'achat d'essaims

C'est également un des points sensibles. Personnellement je vous encourage à adopter de l'abeille Noire (Apis Mellifera Mellifera) et non pas une espèce non endémique, très souvent importée de pays plus chauds afin de répondre plus rapidement à une demande croissante. Nous sommes plusieurs éleveurs en France d'Apis Mellifera Mellifera (Abeille Noire) et si je ne peux pas vous servir, vous en trouverez certainement ailleurs.
Pourquoi l'Abeille Noire
Parce qu'avant les importations d'autres sous espèces, c'était l'abeille de nos ancêtres; une abeille bien adaptée à nos contrées. On constate aujourd'hui les ravages de la pseudo biodiversité d'un patrimoine génétique produisant de l'hybridation ou de la bâtardisation des abeilles ce qui contribue à leur fragilisation... Alors si vous avez envie de participer à cela, libre à vous puisqu'il n'y a pas "d'interdiction" d'importation (et les marchands se gavent sur votre dos au détriment de l'abeille).
Quand on débute, on ignore l'importance de démarrer avec des abeilles de qualité et on courre bien souvent à droite et à gauche pour interroger des apiculteurs qui ne vous seront pas toujours d'un bon secours surtout chez ceux qui verront en vous un futur "concurrent".
Les essaims de capture (essaims dits vagabonds ou essaims naturels) ne sont pas chers à l'achat, mais comme vous le découvrirez par vous-même si vous faite cette expérience, bon nombre d'entre eux ne passeront pas leur premier hiver.. Alors bien sûr, il est toujours possible d'avoir la chance du débutant.. mais placer son démarrage dans de telles conditions vous fera certainement végéter et perdre de précieuses années. Je ne désire surtout pas briser votre rêve de faire un jour de l'apiculture ! Ce que j'essaye de vous dire, c'est vous encourager à démarrer correctement et dans les règles de l'art plutôt que vous payer les mêmes galères et déboires que j'ai connus à mes débuts.
Pourquoi vouloir enfoncer des portes ouvertes ?
Les éleveurs professionnels d'essaims n'ont généralement pas de peine à vendre leur production. Comme je l'explique sur mon site, il y a plusieurs façons d'en produire, certaines méthodes étant meilleures que d'autres.
Pour ma part, j'ai choisi de dresser des essaims selon une méthode ancestrale de division des colonies. Cette méthode est plus longue pour aboutir à un essaim viable, mais offre l'avantage d'une très grande diminution du stress de l'abeille comparativement à une méthode d'implantation d'une reine déjà toute faite. Un autre avantage et pas des moindres: les essaims produits par Abeille & Nature sont d'une douceur remarquable contrairement à ce qui se dit bien souvent chez des apiculteurs amateurs, ne connaissant pas cette sous-espèce qu'est l'Apis Mellifera Mellifera (abeille noire).
Par conséquent, sachez que la qualité de vos essaims sera le départ de la réussite de votre arrivée dans ce nouveau monde pour vous, le monde féérique des abeilles.

Démarrer avec un ou plusieurs essaims ?

J'ai personnellement débuté avec un premier essaim de capture, je le reconnais, mais je reconnais aussi que cela ne m'a pas permis d'acquérir grand chose en terme de connaissances car je l'ai perdu dès le premier hiver venu ! Étant au fil des ans devenu un éleveur professionnel d'abeilles, j'ai décidé de ne plus vendre mes essaims à l'unité mais par unité de 4 au minimum.
J'explique et justifie ce choix sur le site(voir ici). Ce n'est pas pour en vendre plus car ma capacité de production est limitée mais parce que cela procure un taux de réussite bien plus important chez les débutants.
Croyez-moi ! Vos chances de réussite seront nettement au-dessus de la mêlée, même si le budget de base est au-dessus de ce que vous pensiez pour commencer.
Pour la vente d'essaims d'abeilles, j'ai créé dernièrement un site web dédié entièrement à votre achat d'essaims. voir ici)

Le budget de base pour bien débuter en apiculture

Avec Abeille & Nature, comptez un peu plus de 450 euros par ruche. Bien entendu, dans ce prix, vous bénéficiez d'une ruche neuve et de tous ses accessoires neufs, d'un essaim de sélection avec une reine marquée à la couleur de l'année. Le marquage des reines permet (surtout au débutant) de mieux la distinguer au milieu de toutes ses filles. Par conséquent, acquérir 4 ruches représente un investissement qui mérite que l'on s'attache à ses propres petites bêtes. Et voyez-vous, il y a beaucoup moins de jet d'éponge chez les personnes qui ont investi un peu d'argent plutôt que chez celles qui n'ont pas suivi mes recommandations.. Chacun est totalement libre d'opérer à sa guise, mais avec maintenant plus de treize années d'activité dont huit en pro, j'ai eu le temps d'observer les diverses réussites mais aussi bon nombre d'échecs.

Quand débuter ?

C'est ici l'élément le plus délicat qui risque de mettre votre patience à l'épreuve. Sachant que les essaims se commandent en règle générale à la fin de l'année chez les éleveurs pro, (de Octobre à mi-décembre), il est trop tard pour le faire quand le printemps démarre et c'est souvent du reste, ce qui pousse les apiculteurs en herbe à se rabattre justement chez les marchands souvent peu scrupuleux. Malheureusement, quand il reste aussi quelques maigres possibilités, ils font souvent défaut (et je dis tant mieux car c'est toujours de l'importation en moins et des pertes en moins).
Comme j'ai mis un "filtre" pour les acquisitions d'essaim de ma production, je suis nettement moins pris d'assaut au moment de la prise de commandes comme je l'ai été par le passé, mais c'est tant mieux car en recommandant vivement un minimum de 4 essaims, j'ai essentiellement à faire à une clientèle de personnes plus respectueuses de la biologie de l'abeille et surtout des personnes qui ont une réelle envie de s'investir.. Alors pardon pour les quelques clients que je ne servirai pas et qui ne répondront pas à mes exigences. Heureusement, je ne suis pas le seul producteur d'essaims. Ne voyez pas d'orgueil de ma part dans ce choix. Comme je le dis, je suis désireux de servir une clientèle qui me corresponde tout simplement, qui va dans mon sens et qui m'apporte sa confiance.

Si vous ne pouvez pas débuter cette année, passez votre commande précocement et commencez à vous occuper de l'emplacement de votre futur rucher, ce qui est déjà un premier travail long et un peu fastidieux. Ainsi, vous n'aurez pas à courrir et cela contribuera à vous maintenir dans un état d'esprit semblable à celui que nous connaissions jadis, quelques jours avant Noël !

Un Conseil ?

Quand on débute, on doit s'en remettre à ce que le professionnel vous explique plutôt que vous rapporter systématiquement à ce qu'expliquent des apiculteurs amateurs pas toujours fiables sur les forums de l'internet. J'en connais plus d'un qui, avec seulement deux à trois années d'apiculture, répondent aux questions posées par des plus débutants qu'eux et avec parfois (trop souvent) des réponses qui les enverront dans le mur si ces personnes appliquent !
Sachez qu'il faut du temps pour dresser un essaim.. le suivre, le confirmer et ensuite le mettre à votre disposition. Selon les régions de France, les producteurs du Sud mettront leurs essaims à disposition de leur clientèle autour de début mai. Chez Abeille et Nature, c'est impossible avant fin mai car nous sommes situés en altitude, et dans les régions encore plus froides que le Nord Est de la Loire, les essaims peuvent être disponibles seulement à partir de la mi-juin.
Votre premier travail consistera à continuer le travail du professionnel c'est à dire apprendre à conduire vos essaims pour qu'ils deviennent avant l'hiver des colonies fortes. Mettez une croix sur la production de miel la première année ! Tel n'est pas l'enjeu quand on débute en apiculture ! Ne grillez pas les étapes et sachez que le véritable enjeu est que vous appreniez les bons gestes, la bonne conduite des essaims et croyez-moi, si cette toute première étape est franchie avec succès, alors c'est tout le fondement de votre apiculture qui s'en glorifiera. En dressant un bon fondement, dans le respect de la biologie de l'abeille, alors seulement, vous deviendrez un bon Berger des Abeilles. Celui qui n'a pas débuté par la conduite d'essaims a de fortes chances de rencontrer des difficultés la saison suivante. On met souvent ses échecs sous le joug du fléau de la disparition des abeilles.. c'est un peu facile comme déduction.
Alors pour conclure ce chapitre, je ne vous dirai qu'une chose: faites preuve de patience et la nature sera bonne envers vous. Si votre démarrage ne peut pas se faire cette année parce que notamment vous ne trouvez pas d'essaim, pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire à l'un de mes stages ou mon cours par internet ? Ce sera toujours un temps précieux de gagné, et peut-être de créer votre cagnotte pour financer l'achat de vos essaims pour l'année prochaine, pourquoi pas ?

S'il vous manque une explication dans ce chapitre, n'hésitez pas à lire mon livre ou visionner mes conseils en vidéo et me faire part de votre demande (cliquez ici)

Vous souhaitez devenir apiculteur ? Découvrez mes ouvrages

Dans le tableau ci-dessous cliquez sur "Acheter" pour commander le ou les exemplaires qui vous intéressent

Lien Designation Prix TTC
Acheter Registre d'Elevage apicole
(B. NICOLLET) voir ici
17,00€
Acheter Livre "J'achète ma première ruche"
(Ch & B. NICOLLET) voir ici
8,90€
Acheter Livre seul: "Comment débuter en Apiculture ?" B.NICOLLET (2ème édition**) 29€
Acheter Livre "Développer et Mainternir des ruchers..."
(B. NICOLLET)
39€
Acheter Coffret 2 DVD Conseils: Comment débuter en Apiculture ? B.NICOLLET (voir ci-dessus) 39€
S'inscrire Cours d'Apiculture 2017 56€
Profitez de mes promos !
Acheter Promo 1 Livre "Comment Débuter..." + 2 DVD de conseils (6h30 de conseils en vidéo). 58€
Acheter Promo 2 Mes 3 Livres** + mes 2DVD conseils 103€
Les DVD Seuls
Acheter DVD "Le Berger des Abeilles" (film)) 23€
Acheter DVD "L'Atelier Royal" (Film) 23€
N'oubliez pas votre exemplaire du livre "L'Abeille et le droit"
Acheter L'abeille et le droit (de JP.COLSON) 19,80€
Super Promo: La Totale !
Acheter Votre inscription à mon cours d'apiculture 2016-2017
+
- Mes 3 livres Dédicacés
- Mes 2 DVD Conseils
- DVD Le Berger des Abeilles
- DVD L'atelier Royal,
- L'abeille et le droit
- Le Registre d'élevage Apicole
229,00€ !
Question sur cette page ?

Une question à propos de cette page ?
Posez-moi votre question et recevez gracieusement ma réponse par e-mail dans les meilleurs délais Cliquez ici"

Page 1