Huile de lin pour Traitement des ruches

Huile de lin pour le traitement de vos ruches       - par Bernard NICOLLET - Abeille et Nature -


Date de révision de la page: 08/06/2014

. Traitement des ruches bois avec l'huile de lin par trempage à chaud

. L'huile de lin, est-ce une bonne protection pour les ruches ?

L'huile de lin est une huile végétale naturelle par conséquent, aimée par les abeilles. Elle n'a déjà rien de répulsif ce qui est une excellente chose. Mais attention! je porte à votre connaissance que l'huile de lin n'est pas un traitement du bois pour les ruches mais seulement un "nourrissement du bois" ce qui n'est pas du tout la même chose, ni le même effet dans le temps.

Une ruche bois protégée par l'huile de lin
©Photo C.NICOLLET
Traitement d'une ruche bois par huile de lin.

Après avoir passé plusieurs couches d'huile de lin à l'extérieur des ruches, le bois est tout juste protégé une saison et encore ! Tant soit peu que vous ayez à faire avec une année pluvieuse et hop ! voilà vos ruches toutes grises. Mais est-ce grave ?
Pas du tout car cette "couche grise" est due aux champignons qui ne s'attaquent qu'à la couche superficielle du bois. Ceci étant, il est vrai qu'en dehors de l'aspect du vieillissement naturel du bois , les ruches prennent vite un air de "bois défraîchi" ce qui vous contraindra certainement à les peindre l'année suivante. Aussi, si vous ne souhaitez pas avoir à retremper vos ruches chaque année, vous allez devoir appliquer une lasure, un vernis ou une peinture après votre passage à l'huile de lin.
L'imprégnation de l'huile de lin dans les fibres du bois a pour effet de "nourrir le bois à coeur si vous avez effectué un trempage et non une enduction au pinceau (qui, à mon avis est largement insuffisante). Depuis quelques années, je trempe les éléments bois de mes ruches dans des cuves bouillantes d'huile de lin. Ainsi, plus n'est besoin d'avoir recours à l'essence de térébenthine car l'huile chaufée pénètre parfaitement dans les fibres du bois. Remarquez, si vous avez une ou deux ruches seulement à traiter, vous pouvez faire chauffer cette huile de lin dans une vieille casserole et la maintenir au chaud sur un ancien chauffe-cafetière et badigeonner allègrement votre bois à l'aide d'un gros pinceau (n'ayez pas crainte de l'abondance, il n'y aura pas de coulure car le bois pompera tout)

Personnellement, je vous invite à utiliser l'huile de lin quand vos ruches sont neuves et n'ont encore jamais servi d'une part, et, en second lieu, si vous retapez des ruches achetées d'occasion, à moins qu'il ne s'agisse des vôtres, après la mortalité ou disparition d'une colonie. Dans les deux cas, cette huile végétale préparera un nid douillet à vos futures colonies. Nous verrons aussi, que le bois bien nourri par cette huile de lin qui va sécher à coeur, permettra d'appliquer une peinture ou une lasure non polluante, pour la protection extérieure.

Examinons si vous le voulez bien les 3 méthodes que j'ai utilisées sur plusieurs centaines de ruches. Il est vrai qu'en une petite quinzaine d'année, je n'ai pas de peine à avoir des ruches conservées en bon état par rapport à la cinquantaine d'années (voire plus) qui correspond à l'âge moyen de vie d'une ruche entretenue. Nous alons donc nous entretenir des points suivants:

  • - Application d'huile de lin au pinceau ou pistolet à peinture
  • - Trempage à froid
  • - Trempage à chaud

. Application d'huile de lin au pinceau ou pistolet

C'est la manière la plus économique mais aussi la moins efficace pour nourrir le bois, pourquoi ?
A moins de bien faire chauffer votre huile de lin avant le badigeonnage de votre ruche, il vous faudra utiliser de l'essence de térébenthine pour permettre à l'huile de pénétrer dans les fibres du bois. Attention aux termes: Ici j'ai bien dit "essence de térébenthine" et non pas essence à la térébenthine" ce qui n'est pas du tout la même chose. La vraie essence de térébentine n'est pas "chimique" comme l'est l'essence à la térébentine; par conséquent, faites bien le distinguo quand vous en achèterez car si l'une n'interférera pas à l'encontre des abeilles, en revanche, l'autre (la chimique) pourrait bien ne pas être étrangère à une mortalité supérieure qui pourrait être rencontrée avec certaines ruches.

Vous allez devoir appliquer au minimum 4 couches successives pour un nourrissement bien maigre en réalité.
Sachez qu'un corps de ruche Dadant absorbe environ 3/4 de litre d'huile de lin quand celle-ci est appliquée au pinceau (ou rouleau). Les "coulures" ne sont pas gênantes lors de l'application, car le bois va totalement absorber l'huile. Ce n'est pas du tout la même chose que lorsque vous utilisez des peintures qui sèchent en surface et qui les laissent voir comme un nez au milieu de la figure, conférant à vos ruches un aspect inesthétique et négligé. Donc allez-y franchement et sans "radinisme". Sachez également que si vous débordez à l'intérieur de la ruche, c'est sans aucune espèce d'importance tout au contraire. Ceci étant, n'appliquez pas de couche d'huile de lin à l'intérieur du corps de ruche si celle-ci est diluée à l'essence de térébenthine (mais les débordements sont acceptables).

Voici la méthode pour une application au pinceau

  • Sauf si vous faites chauffer votre huile de lin comme je l'ai dit en haut de chapitre, l'application à froid va imposer un mélange huile de lin + térébenthine. La première couche doit être diluée à 50% avec de l'essence de térébenthine. Badigeonnez allègrement en n'ayant pas crainte de l'épaisseur déposée. Quand vous aurez lait les 4 cotés, le premier sera pratiquement sec.
  • La seconde couche doit être diluée à raison de 10 à 15% d'essence de térébenthine. Aplliquez également allègrement
  • La troisième couche est sans dilution. Il faut l'appliquer seulement lorsque la seconde couche est sèche au toucher. Là encore, badigeonnez abondamment et laissez sécher à l'air libre
  • Enfin, la 4 ème et dernière couche doit également être appliquée sans dilution.

Dans les 4 cas, allez-y de gaité de coeur, sans prendre le soin "d'éponger votre pinceau" comme on le fait avec une peinture. Quand le corps de ruche est sec au toucher, sachez que vous pouvez l'utiliser immédiatement avec les abeilles mais cela risque de ne pas être suffisant. Passez doc une seconde couche puis une 3ème et une 4ème. Personnellement, j'applique régulièrement une fois par an une nouvelle couche d'huile de lin au pinceau directement aux ruchers, avec les abeilles dedans. Cela n'empêche pas le grisonnement du bois mais c'est un entretien qui le préserve dans le temps.
Cependant, encore une fois, je vous conseille de vernir vos ruches si vous souhaitez garder l'aspect bois brut, avec un vernis mat. Mais attention aux vernis. Ils ont souvent recours aux solvants type white spirit, ce qu'il faut éviter avec les ruches sauf à laisser sécher plusieurs semaines d'affilée à l'air libre avant d'introduire des abeilles. Comptez au moins 2 mois pour être sans danger pour vos colonies.

Enfin, si vous faites une recherche sur le traitement des bois par huile de lin sur le web, vous pourrez lire que certains ajoutent un sicatif. Arrière toute et surtout pas avec vos ruches ! Celles-ci étant généralement en pin, épicéa, sapin ou autre résineux, il n'est pas besoin d'utiliser ce genre de produit qui au contraire de procéder plus vite au séchage de l'huile va en fait le ralentir (!). Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour vendre...

. Application d'huile de lin au trempé à froid

C'est une méthode beaucoup plus efficace que le passage au simple pinceau ou rouleau. Pour ce faire, vous devrez diluer votre huile de lin avec seulement 10 à 15% d'essence de térébenthine. Dans le passé, j'avais recours à une caisse en plastique achetée chez un célèbre discounteur du bricolage. On trouve des caisses supérieures à 50cm de long, cote nécessaire pour les ruches Dadant. Point n'est besoin de la remplir d'huile de lin; vous pouvez vous contenter du niveau requis pour effectuer votre trempage.

Trempage d'un corps de ruche dans un bac d'huile de lin à froid
Trempage d'une ruche dans bac d'huile de lin à froid. ©Photo C.NICOLLET

Un inconvénient majeur de ce procédé est que vous allez devoir disposer d'une quantité suffisante d'huile de lin pour réaliser un trempé, ce qui va vous revenir bien plus cher à la ruche qu'une application au pinceau. En revanche, le bois de la ruche va pomper beaucoup plus d'huile, offrant ainsi au bois, un bien meilleur nourrissement des fibres.

Une application au trempé nécessite obligatoirement de tremper aussi bien l'intérieur que l'extérieur des ruches. Vous devrez également appliquer un trempé final (un deuxième passage au bac), avec de l'huile de lin pure, sans dilution. Chaque coté de la ruche devra tremper au minimum 15 minutes, 60 minutes étant préférable. En réalité, il n'y a pas de limite de temps maxium pour la trempe. Vous pourriez même laisser tremper 24 heures chaque façe que cela ne serait que meilleur (!). Changez de face après le temps nécessaire. Ainsi, le bois sera bien imprégné.
Laissez sécher 24 à 48 heures à l'air libre avant d'introduire vos abeilles. Pour ce faire, disposez 4 petits tasseaux sous chaque angle de façon à permettre une bonne circulation de l'air pendant le temps du séchage.
Au total, un corps de ruche Dadant 10 cadres avec son plancher bois, pompera environ 2 litres d'huile de lin. Je dis "environ" car cela dépendra du type de bois avec lequel est fabriquée votre ruche. S'il s'agit de sapin, comptez 3 litres car c'est un bois relativement "gourmand". En revanche, s'il s'agit de pin maritime, comptez environ 1.5 à 2 litres. S'il s'agit de châtaignier, 1 litre, et idem pour l'épicéa.

. Application d'huile de lin au trempé à chaud

C'est de loin la meilleure méthode car cela permet au bois une imprégnation d'huile à coeur. Malheureusement, à moins d'avoir plusieurs dizaines de ruches à traiter, c'est une méthode très onéreuse pour une simple ruche ou deux, ce que j'exclue ici pour les apiculteurs de loisir possédant moins d'une dizaine de ruches.

Trempage d'un corps de ruche dans un fût d'huile de lin bouillonnant
Trempage d'une ruche dans bac d'huile de lin bouillonnant. ©Photo C.NICOLLET

Je traite chaque année, une grosse centaine de ruches neuves, plus, celles qui passent à l'entretien soit une consommation d'environ 300 litres d'huile de lin. J'ai recours pour cela à une cuve de 300 litres sous laquelle je place un "tripattes" à gaz afin de faire bouillir l'huile. Je porte votre attention sur le fait que vous avez intérêt à pratiquer cela à l'air libre et non pas en milieu clos à cause du risque d'incendie. D'autre part, vous devez prévoir le débordement du volume du bois qui occupe de la place pendant le trempage. Enfin, il y a le bouillonnement qui dégage des bulles d'air qui elles-aussi sont synonymes de volume supplémentaire risquant de favoriser un débordement.

L'huile de lin pure sans adjuvants commence à bouillir vers 80 degrés. Aussi, quand vous trempez vos ruches dans la cuve, vous devez les inéser lentement et progressivement. Prévoyez de placer des contrepoids car vos ruches vont "flotter" sur l'huile. Quand elles baignent entièrement, je les laisse 15 minutes, jusqu'à ce qu'en fait, je ne vois plus de bulles d'air s'échapper du bois, ce qui signifie que le trempage est au coeur du bois.
Il faut ensuite les retirer de la cuve et pour ce faire, vous aurez besoin d'une bonne paire de gants bien épaisse afin d'offrir une bonne résistance à la chaleur de l'huile. Quand une ruche sort du bain, sa température est d'environ 80°. Le séchage est aussi rapide que la baisse de température ! Après une heure, l'huile de lin est sèche au toucher. Si vous souhaitez appliquer une peinture, sachez qu'une peinture à l'eau fera l'affaire mais seulement après deux ou 3 jours de séchage à l'air libre. Là aussi, évitez des peintures ou lasures à base de white spirit. L'huile de lin est une composante de nombreuses peintures. Aussi, sachez que la compatibilité n'en sera que renforcée. Un dernier conseil: Ne cherchez pas à teinter votre huile de lin, notamment avec du brou de noix car ce sont deux produits non miscibles même à chaud. Il vaut mieux dans ce cas, appliquer un vernis ou peinture extérieure.
J'espère que cette page vous aura été utile. N'hésitez pas à me faire part de vos observations personnelles si vous avez une astuce à partager



. Pour débuter en Apiculture sur de bonnes bases:

Comment débuter en apiculture ?
Comment et Quand débuter en Apiculture ?

L'apiculture n'est pas quelque chose de compliqué quand on la fonde sur un minimum de connaissances. Il ne suffit pas en effet de s'acheter une première ruche et la coller au fond du jardin pour faire son miel. Les abeilles demandent notre attention et c'est ce que j'ai voulu consigner dans cet ouvrage destiné à vous enseigner les rudiments d'une apiculture qui marche !
Pour comprendre les échecs de l'apiculture d'aujourd'hui ou bien effectuer un démarrage simple et sans casse:
420 Pages avec de nombreuses illustrations couleur pour seulement 29 euros seulement
Vient de paraître, + d'infos et commande en ligne  ici
Je vous recommande d'acquérir en même temps mon coffret double DVD qui décortique chapitre par chapitre avec de nombreuses séquences vidéos

Regardez ici ce qu'en disent les premiers lecteurs: témoignages en ligne
Pour toute commande passée sur ce site, je vous offre une dédicace personnelle

Page 1