La Ruche Voirnot, une ruche indémodable

La Ruche Voirnot            - Par Bernard NICOLLET - Abeille & Nature -


Page du: 14/12/2015

. La Ruche Voirnot: une ruche bien adaptée pour la montagne

. La Ruche Voirnot au fil des ans

Né dans l'avant dernier siècle, l'abbé Voirnot a sans conteste marqué l'apiculture avec un grand "A".
Alors qu'à son époque, les ruches n'étaient faites que de paille tressée ou en botte, l'Abbé Voirnot va dresser les plans pour la construction d'une ruche très rationnelle faite de planches de bois.

La ruche Voirnot est une ruche vraiment appréciable quand on habite la montagne ou pour l'hivernage des abeilles. Je vous recommande cependant d'adopter la ruche Voirnot-Nicollet, plus adamptée encore dans une apiculture moderne, voir la page suivante
La Ruche Voirnot: Une bonne montagnarde

Les ruches en bois existaient déjà à son époque, mais c'étaient des ruches dressées dans des troncs d'arbres que les paysans confectionnaient en découpant des sections essentiellement de châtaigniers qu'ils recouvraient d'une lauze. Les portes d'entrées étaient simplement des trous percés à la chignole ou virole à main.

Les apiculteurs qui étaient dotés de telles ruches naturelles, s'assuraient une récolte de miel beaucoup plus importante que les paysans dotés de ruches en paille. Un autre avantage non moins négligeable était que les colonies d'abeilles étaient préservées.
Fort de cette observation, l'Abbé Voirnot va jeter sans le savoir, le premier fondement d'une apiculture rationnelle et moderne. En effet, il était déjà connu et observé que les abeilles occupaient un volume plus ou moins sphérique dans leur habitat naturel (qui était la plupart du temps constitué de grandes cavité dans les troncs d'arbre, les conduits de cheminées etc..)

C'est ainsi qu'il inventa une première ruche très représentative et proche de l'habitat naturel des abeilles. La longueur était identique à la largeur et la hauteur, offrant à la colonie, le cube dont elle avait besoin pour accepter une soumission relative à sa domestication.
Le format intérieur de 36 cm x 36 cm x 36 cm permettait à un essaim naturel de l'année se développer en une saison et de provisionner suffisamment les rayons de cire de réserves de miel et de pollen.

La ruche ainsi constituée, fut très vite dotée d'une hausse (étage supplémentaire amovible) pour permettre aux abeilles de stocker des réserves supplémentaires directement au-dessus du nid à couvain.. La hauteur de la hausse, correspondait à la moitié de la hauteur du corps de la ruche.. La ruche Voirnot venait de naître et allait connaître un succès mondial.
Les premiers cadres n'étaient pas aussi parfaits que ceux que nous connaissons de nos jours. Ils étaient constitués de 2 baguettes de noisetiers croisées et ficelées en leur centre, le tout suspendu à une baguette ou lame de bois. Les baguettes de noisetier avaient pour but de solidifier la construction des rayons de cire.
Un peu plus tard, la deuxième découverte de l'Abbé Voirnot sera par la suite capitale pour ce qui concerne l'élevage des abeilles.
Il rendra en effet sa ruche "divisible". Cette technique consistait à couper horizontalement cette ruche en 2 demi-corps pouvant recevoir chacun 10 cadres. Quand la ruche était bien garnie en cadres de réserves et de couvain, il n'y a plus qu'à pratiquer une division en séparant ces 2 corps. Dans l'un, celui où se trouvera la reine, la colonie va continuer son existence et l'apiculteur n'aura plus qu'à lui additionner un nouveau demi-corps, soit en prévision de récolter du miel soit en prévision de maintenir le développement de la colonie. L'autre demi-corps, dépourvu de reine constitue un essaim artificiel au sein duquel, les abeilles vont élever une nouvelle reine.
Cette technique est encore utilisée de nos jours chez de nombreux éleveurs.

. Vous avez dit Ruche Voirnot ?

L'étendue de la ruche Voirnot est mondiale. On la trouve principalement dans les pays de l'Est tout comme dans certaines régions de France: Les alpes, toute la région EST, mais aussi en Suisse et en Allemagne et dans les pays d'Afrique du nord. En règle générale, dans toutes les régions froides la ruche Voirnot montre une adaptabilité hors du commun. C'est ainsi que depuis plusieurs années, je constate que mes colonies passent beaucoup mieux la période hivernale que dans n'importe quelle autre ruche quand il n'est pas fait usage de partitions.

. Inconvénients de la ruche Voirnot

Le problème majeur de cette ruche quand elle n'est pas utilisée en format "divisible", réside dans la hauteur des cadres. En effet, avec des cadres de 36 cm x 36 cm x 36 cm, la manipulation des cadres est beaucoup plus délicate qu'un cadre Dadant par exemple.
La hauteur est aussi un inconvénient quand les abeilles collent les cadres à l'aide de propolis. Généralement, elles soudent littéralement les cadres aux parois de la ruche, et si vous n'êtes pas équipé d'un solide et long pied de biche, ainsi qu'un outil de découpe spécial, vous aurez beaucoup de mal à les décoller sans casser les têtes. C'est réellement à cause de ce problème que quand vous visitez des ruches Voirnot, vous découvrez de nombreuses têtes de cadres remplacées par des vis plus ou moins bien bricolées.

. Les Avantages de la ruche Voirnot

L'avantage majeur de la ruche Voirnot, c'est le bien être des colonies. Ce format presque carré (devrai-je dire presque cubique) est de 25% supérieur à la ruche Warré, que je juge trop petite et mal adaptée pour une apiculture de conservation, et, est de 20% inférieure en volume comparativement à la ruche 12 cadres Dadant qui demeure un classique des ruches de nos papis apiculteurs (et par de très nombreux apiculteurs pros).
C'est une ruche qui permet aux colonies, une réelle économie de chauffage en période de froids intenses. Par conséquent, ne soyez pas surpris que vos colonies démarrent plus tôt au printemps, ce qui doit être pris en compte quand on se trouve dans des régions où les saisons sont courtes à cause d'hivers longs.
Enfin, son format presque carré de 41 x 43 en cotes extérieures, permet d'adapter très facilement les planchers plastiques de NicotPlast, généralement utilisés pour les formats Dadant 10 cadres.
La ruche Voirnot est une ruche particulièrement bien adaptée aux ruchers situés en altitude (à partir de 500m) car son format intérieur presque cubique, assure une protection bien supérieure comparativement aux ruches de plus petites tailles

. Ma Conclusion..

Ayant un peu moins la moitié de mon cheptel dans des ruches bois, j'ai modifié cette ruche Voirnot pour la rendre plus facile à l'exploitation. En réduisant sa hauteur simplement de quelques centimètres, on obtient une ruche parfaite pour une exploitation qui se veut respectueuse de l'Abeille. Non pas que la ruche Voirnot ne l'était pas; ne me lancez pas vos tomates tout de suite.. je trouve simplement qu'elle devait être modifiée, et c'est ce que j'ai fait, à ma plus grande satisfaction et aussi celle de mes abeilles qui sont contentes que je puisse les inspecter plus souvant sans casser mes têtes de cadres :)
Je vous invite à découvrir maintenant la ruche Voirnot-Nicollet.  Cliquez ici

. Pour débuter en Apiculture sur de bonnes bases:

Comment débuter en apiculture ?
Comment et Quand débuter en Apiculture ?

Découvrez l'apiculture d'aujourd'hui et démarrez sans échec
450 Pages avec de nombreuses illustrations couleur pour seulement 29 eureos seulement
Tous mes ouvrages et + d'infos avec commande en ligne  ici

Regardez ici ce qu'en disent les premiers lecteurs: témoignages en ligne
Pour toute commande passée sur ce site, je vous offre une dédicace personnelle

Question sur cette page ?

Une question à propos de cette page ?
Posez-moi votre question et recevez gracieusement ma réponse par e-mail dans les meilleurs délais Cliquez ici"

Page 1    Découvrez la Ruche Voirnot/NICOLLET